que faire dans le syndicat?

Présentation du document

Cette brochure prépare l’entrée de membres du Comité de base de l’imprimerie (CBI) au comité de la section genevoise du syndicat. Elle établit à la fois la nécessité du courant d’opposition que représentait le CBI et la nécessité pour ce courant de siéger dans les instances dirigeantes de la section. Cette brochure marque en quelque sorte la fin d’une première période où l’opposition syndicale s’est jouée en rupture complète avec les instances de la section. S’ouvre un nouveau temps de contestation à l’intérieur du syndicat qui sera aussi un temps de luttes défensives puisque la restructuration capitaliste va s’intensifier dès le milieu des années 1970.

On remarque en page 11 l’apparition de la notion d’autonomie ouvrière, qui est sous-jacente dans les documents antérieurs et qui apparaît ici pour la première fois de façon explicite: « Le plus important est d’offrir la possibilité d’une prise de conscience collective afin que les travailleurs retrouvent leur autonomie. »

Cliquer sur le symbole à quatre flèches pour voir le document en plein écran.

Description

Cote: Archives contestataires, Bibliothèque, Brochure 364

Collation: 11 pages, 29 cm.

Date: [ca. 1971]

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Navigation